Spectacles tout public

Titre Hillion Saison culturelle 22-23.jpg

"La culture est la possibilité même de créer, de renouveler et de partager des valeurs, le souffle qui accroît la vitalité de l’humanité." Proverbe Africain

C’est peut-être parce que nous avons réussi, contre vents et marées, à surmonter les obstacles des deux dernières années et à proposer des animations et évènements culturels fournis, que nous avons retenu ce thème pour la nouvelle saison 2022-2023.
Quoi de plus logique qu’une connotation marine pour notre Presqu’île. Un des temps forts sera le salon “Océanissime” qui se déroulera du 22 avril au 7 mai à l’Espace Palante avec les artistes pluridisciplinaires de l’Académie des Arts et des Sciences de la Mer.
Nous ferons aussi la part belle aux compagnies locales de théâtre, chacune soufflant son vent de folie, sa brise de douceur ou sa bise plus cinglante.
Des marées successives déposeront leur laisse picturale, photographique et sculpturale sur les murs de la commune et des barges collectives vous embarqueront vers des ilôts muséaux.
Le petit port bibliothécaire local abritera également nombre de navigateurs talentueux prêts à vous faire découvrir les secrets de leur art.
Que le souffle de la création ramène sans cesse, surprise et émerveillement, sur nos plages neuronales disponibles !

Henri Bourdonnais, adjoint à la culture

ART_Franck Le Cunff.JPG


ART, Théâtre des Ballons Rouges 

Samedi 8 octobre - 20h30


Écriture : Yasmina Reza. Mise en scène : Patrick Chanot
Interprétation : Thierry Le Corre, Claude Philippe, Benjamin Corbé
À partir de 12 ans. Durée 1h25 - Tarifs : de 10 à 13€

Ils sont trois amis. Ils se nomment Marc, Serge et Yvan.
Ils sont amis depuis trente ans jusqu’au jour où Serge achète un tableau entièrement blanc (si on cligne les yeux, on peut apercevoir de fins liserés blancs transversaux…). Serge présente à Marc son acquisition. Marc contemple l’oeuvre et s’enquiert de son prix.
Cette scène anodine est le point de départ d’un « cataclysme » entre les trois amis. La pièce « ART » est aujourd’hui une référence, la première représentation a eu lieu le 28 octobre 1994 à la comédie Champs Elysées, interprétée par Pierre Vaneck, Fabrice Luchini et Pierre Arditi . Le spectacle reçoit, en 1995, deux Molières. Elle a été traduite dans trente-cinq langues et mise en scène à Londres, Berlin, Chicago, Tokyo, Lisbonne, Saint-Pétersbourg, Bombay, Johannesburg, Buenos Aires, Tunis ou Bratislava. Il s’agit selon Le Monde de l’oeuvre dramatique française contemporaine la plus jouée sur les scènes internationales.

Monolithe Noir.jpg

PLOGOFF, DES PIERRES CONTRE DES FUSILS, par Monolithe Noir

Vendredi 4 novembre - 20h30


Ciné-Concert. À partir de 12 ans.
Durée : 1h50. Tarifs : de 10 à 13€.

Plogoff, février 1980. Toute une population refuse l’installation d’une centrale nucléaire à deux pas de la Pointe du Raz, en Bretagne. Six semaines de luttes quotidiennes menées par les femmes, les enfants, les pêcheurs, les paysans de cette terre finistérienne, désireux de conserver leur âme. Six semaines de drames et de joies, de violences et de tendresse: le témoignage d’une lutte devenue historique.

Reconnu pour ses productions electronica, Antoine Pasqualini aka Monolithe Noir évoluera cette fois ci dans des contrées plus ambient, où se côtoieront vielle à roue, percussions, bols tibétains et synthétiseurs,

Le projet tournera dans une formule duo avec le musicien Yannick Dupont (Jawhar, Yokaï, Ottla.) 

Monolithe Noir s'est déjà fait remarquer sur des festivals prestigieux tels que Dour Festival , Eurosonic, Festival Bars en Trans, Teriaki Festival, Les Rockomotives, Les Nuits Botaniques, Nuits Sonores Bruxelles 

GARCON UN KIR, Cie Fiat Lux

Vendredi 16 décembre - 20h30

Apéro comique. Théâtre burlesque muet
Écriture et mise en scène : Didier Guyon.
Distribution : Jean-Yves Borey, Pascal Cariou, Eddy Del Pino, Etienne Grebot, Michel Hermouet ou Didier Guyon, Andre Layus
À partir de 5 ans. Durée : 1h. Tarif : 13€
Réservation auprès de la compagnie au 02 96 33 70 72 soit en passant au 7 bis rue Baratoux 

Après 20 ans de mise en sommeil, la compagnie remonte « Garçon un Kir ! »
Tout commence par une grande table recouverte d’une nappe blanche. Cinq serveurs sont là pour préparer un vin d’honneur sous la direction d’un chef de rang autoritaire. Malheureusement pour lui, ces serveurs ont un mal fou à exécuter ses ordres...
Spectacle comique, essentiellement visuel, où les gags s’enchaînent autour d’une table qui recèle plus d’une surprise. “GARÇON, UN KIR !” met en scène les rapports de force entre un chef de rang et ses employés. Lorsque ceux-ci sont livrés à eux-mêmes, ils nous entraînent dans un monde où notre logique n’a plus de prise, où les lois de la gravité n’existent plus.
C’est l’univers des clowns, mélange de fantastique, de rêve et de poésie qui s’oppose au monde réaliste et sans surprise du chef de rang.





P1020745.JPG


Fils d_immigrésClément Surcouf.jpg

FILS D'IMMIGRÉS, Théâtre du Totem

Vendredi 13 janvier- 20h30


Écriture et mise en scène : Zouliha Magri
Interprétation : Patrick Palmero
À partir de 13 ans
Durée 1h05 - Tarifs : de 10 à 13€

Un homme seul sur scène se livre. Il nous parle de sa famille, de ses grands-parents italiens originaires du Piémont et du Frioul, venus en France dans les années 20 pour fuir la misère, avec valises et enfants sous les bras, pour travailler dans les Houillères du Dauphiné.
Il nous parle de lui, mais aussi des autres... de tous ces travailleurs étrangers « qui ont fait la France ».
Ce monologue est librement inspiré de la propre histoire de Patrick Palmero, de celui qui aurait pu s’appeler «Patrizio», né en France, enfant de la deuxième génération
d’émigrés italiens. Avec humour, émotion et nostalgie, il se fait aussi la voix de milliers d’hommes et de femmes qui ont quitté leur pays dans l’espoir d’un avenir meilleur.

Théâtre d'improvisation, Le Colibri

Samedi 4 février- 20h30

À partir de 12 ans. Tarif : 5 €.

Faites partie du spectacle à l’occasion de ce match d’improvisation entre l’équipe
locale de Saint Brieuc «le Colibri» et une équipe visiteuse. C’est vous qui choisirez
les thèmes de cette joute théâtrale. Il y a des codes , des règles, un arbitre pour les faire respecter. C’est vous public qui déciderez du vainqueur. Sérieux s’abstenir !

DSC_5164 _1600x1200_.JPG
DSC_5161 _1600x1200_.JPG
paulic_20220222_0310.jpg

Rose, Gazibul Théâtre

vendredi 24 mars 20h30

À partir de 10 ans. Tarif : 10/13 €.
Durée 50 min

Mise en scène Sandra Enel
Distribution : Lucile Ségala, Julie Lemaire

« Rose a 9 ans. Elle est fille unique. Elle habite une grande maison en pierre grise avec des balcons en pierres grises, des fenêtres à petits carreaux et un grand jardin vert et blanc entretenu par un jardinier. »
ROSE se raconte avec humour et émotion à travers les corps et les mots.
Elle se danse, se dit, se chuchote…
« Rose a 13 ans. Dernièrement elle est plus agitée que d’habitude. Sa mère dit qu’ elle change. Elle ne sait
pas si c’est une bonne chose ou une mauvaise chose que sa mère dise ça. Elle a l’impression d’avoir le ventre plein
même quand elle a faim. D’ailleurs elle grossit! »
ROSE est le récit d’une relation entre une mère et sa fille au fil des âges. L’histoire d’un lien d’amour impossible. Parfois trop lâche. Parfois trop étouffant.
« Rose a 17 ans. Elle a changé avec ceux de son âge. Elle a un petit ami. Elle se découvre à travers lui. Il la trouve belle.
Elle veut lui dire à sa mère pour son copain. Il faut qu’elle lui dise à sa mère. Sa mère qui ne l’écoute pas. »
ROSE c’est une comédienne, une danseuse et une marionnette qui s’accordent et se font échos dans un espace dépouillé, coloré des teintes des émotions éprouvées. Ça respire. Ça tape. Ça court. Ça tourne et lutte avec soi-même jusqu’à s’envoler et trouver la légèreté qui libère…