Château de Bon Abri

La château se situe au lieu dit "La Vieille Croix". Propriété privée non visitable.
L’actuel château de Bonabry a été construit sur le site d'un ancien manoir. Guillaume du Bouilly en fit l'acquisition en 1580. L’un de ses descendants fait démolir le manoir pour bâtir ce château, construit sur un plan à deux corps en équerre, surmonté dans sa partie centrale par un corps coiffé en pavillon. Au début de la Révolution, il sert de point d'embarcation pour l'émigration. En 1861, le château devient la propriété de la famille du Fou de Kerdaniel.
Les dépendances se composent de vastes écuries, d’une chapelle dédiée à Saint-Gilles et Saint-Loup datant également de la fin du XVIIe siècle, d’un colombier et d’une vieille Croix classée aux monuments historiques.

Château des Marais

Le Château des Marais se situe route des Grèves, c'est une propriété privée non visitable, qui peut être découverte lors d'évènements ponctuels.
Le château actuel a été construit en 1901 sur l’emplacement d’un ancien château datant du XVe siècle.
De style néo-gothique, le château présente un plan rectangulaire allongé, ouvert sur les quatre côtés, appareillé de granite en pierre de taille. Façade antérieure flanquée de deux corps de bâtiments secondaires de plan carré. Travée centrale couronnée d'un toit en pavillon, à avant-corps en forme de châtelet flanqué de deux tourelles en encorbellement.
Les dépendances comprennent une ferme construite en granite et brique sur un plan à deux corps en équerre, des écuries du même. Les anciennes douves sont encore visibles.

Château des Aubiers

Le Château des Aubiers est situé route de Licellion, c'est une propriété privée non visitable.
Château construit de 1876 à 1882 sur le site d'un ancien château datant du XVe siècle par Charles-Marie-Sévère de la Noue des Aubiers. La conciergerie, le portail et les écuries datent de la même époque.
Le château est de style néo-gothique, comme l'indiquent les tourelles, l'escalier monumental et les balustrades ajourées. Il présente un plan rectangulaire allongé, à élévation ordonnancée à cinq travées, ouvert sur les quatre côtés, appareillé de granite en pierre de taille et de moellons de brique. La mise en oeuvre des matériaux crée un effet de polychromie et souligne l'axe de composition de l'édifice : granite clair en pierre de taille pour l'étage de soubassement, moellons de brique rouge au premier et au deuxième niveau, bandeaux de granite clair horizontaux sur les élévations, encadrement des ouvertures et lucarnes appareillées de granite clair en pierre de taille.

Manoir de Chauchix

Propriété privée non visitable.
Le manoir des Chauchix appartenait en 1535 à Jean Roquet et Guillaume Roquet, écuyer. De plan rectangulaire, il présente une belle porte d’entrée en ogive. Utilisée comme ferme, le corps principal a été complété par des communs (étables, écuries, granges) s’ordonnançant autour d’une cour.

Manoir des Portes

Propriété privée non visitable.
Manoir datant de la fin du XVe siècle / début du XVIe siècle. La charpente, entièrement refaite au XIXe siècle, ne permet pas de connaitre la forme originelle du recouvrement.
Manoir de plan binaire à salle basse sous charpente. L'accès à la salle est desservi par une porte en plein cintre.

Manoir des Vergers

Propriété privée non visitable.
Manoir datant du XVe siècle. Les dépendances datent de la fin du XIXe siècle. L'ensemble a été restauré à la fin du XXe siècle. Le seigneur des Vergers avait droit de basse justice.
Le bâtiment principal comporte des vestiges de fenêtres à meneaux ainsi qu'une porte au linteau cintré. Ce manoir est doté de cheminées octogonales. Cette architecture particulière se rencontre dans les paroisses où l’on trouve des biens des templiers où des chevaliers Hospitaliers.