FRELON À PATTES JAUNES OU FRELON ASIATIQUE

Apparu en France en 2004, dans le sud-ouest, le frelon à pattes jaunes n’a cessé de se développer. Il a été repéré en Belgique, en Italie et en Espagne ainsi qu’au Portugal.
Le frelon à pattes jaunes ne vit qu’une année, comme le frelon européen. A l’automne, les futures reines fécondées, appelées fondatrices, environ 150, vont quitter le nid et hiverner dans un endroit bien à l’abri (tas de bois, pots de fleurs, toit…).

Dès les premiers beaux jours, février, mars, quand la température avoisinera les 12/13°, les fondatrices sortiront de leur hivernage, chercheront à s’alimenter (sucre), construiront un petit nid (nid primaire) constitué d’environ 15 alvéoles, dans un endroit bien protégé (sous une table de jardin, abri de jardin, linteau de fenêtre…) elles pondront et nourriront elles mêmes les 1ères ouvrières. 6 semaines plus tard, les ouvrières commenceront à naître et ce sont elles qui iront chercher la nourriture et la reine se contentera de pondre.

Un 2ème nid (définitif) sera construit beaucoup plus grand (hangar, grenier, garage, toit, arbre, haie de jardin …). Il est destiné uniquement à la ponte, pas de stockage de nourriture. Environ 4 à 5000 alvéoles et 2 à 3000 individus.

Pour nourrir les larves, il leur faut des protéines, elles les trouveront dans la nature (protéines végétales) jusqu’en juillet, après elles prélèveront des abeilles devant les ruches. Placés en stationnaire devant la ruche, les frelons à pattes jaunes attrapent une abeille revenant de butiner, se posent sur un support, enlèvent l’abdomen, la tête, malaxent le thorax devenant une boulette qu’ils ramèneront à leurs petits qui régurgiteront un liquide qui servira de nourriture aux adultes.
Le nid définitif peut atteindre 1,10m de haut.
Il est important de piéger pour capturer les fondatrices au printemps (elles ont besoin de sucre pour se nourrir) et en automne quand elles partent pour leur hivernage. Les pièges sont placés à environ 1.50m de haut et exposé solil, près des ruches et autour des emplacements des nids définitifs, même s’ils ont été détruits.

La composition de l’appât est le suivant, une cuillère de sirop de fruit rouge, la même dose de bière brune que de vin blanc (pour éloigner les abeilles) 25cl.
Le frelon à pattes jaunes est très agressif, surtout si vous approchez de son nid, voire si vous le touchez (en taillant une haie…) . Ils sortiront par dizaines pour vous piquer (problème si allergie).

Ci-joint un article de la FGDON des Côtes d'Armor (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) , une fiche de signalement à leur transmettre, ainsi qu'un tutoriel pour la création de pièges transmis lors d'une réunion d'information en janvier 2017.

Lutte contre les frelons asiatiques

Volet préventif
Un groupe composé d’élus et d’apiculteurs hillionnais a été à la rencontre des écoliers, le lundi 11 mars. Cela a permis de leur faire découvrir cette belle passion qu’est l’apiculture, son intérêt et le rôle essentiel de l’abeille dans la nature qui nous entoure.
Ensemble, ils ont abordé d’autres insectes et notamment le frelon asiatique, la problématique d’invasion et de lutte contre celui-ci.
L’échange s’est terminé par la réalisation de pièges que les enfants ont ramené chez eux et installé au jardin afin de capturer des fondatrices avant qu’elles ne lancent la construction de gros nids.

Volet curatif
Sollicités par les élus, les chasseurs locaux ont réfléchit à la mise en place d’un partenariat en vue de détruire les nids de frelons asiatiques.
Ils ont conclu un accord permettant leur intervention sur la commune lors de la découverte de nids actifs.
À cette effet, Jean-Yves Pencrec’h et Noël Guennou viennent d’effectuer une formation qualifiante pour combattre les nids de frelons dans la plus stricte sécurité (connaissance des risques, manipulation des insecticides, matériel à utiliser…). Les derniers éléments de leur équipement (financés par la collectivité) arrivent peu à peu.
Ils seront prêts sous peu rapidement pour rendre ce service gratuit aux habitants de la commune.

Procédure à suivre si vous découvrez un nid : appeler la mairie au 02 96 32 21 04.
Pour information : des pièges à frelons asiatiques sont disponibles gratuitement en mairie. N’hésitez pas à venir en chercher.